Fantôme: les amants maudits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fantôme: les amants maudits

Message  Samaya le Lun 25 Mar - 13:08

nous sommes quelque part dans le Gers en 1986. Un petit village de moins d'une centaine d'habitants. (le nom du village restera secret, pour éviter une chasse au trésor lol)A l'époque j'étais en garnison à fontenay le comte en vendée et un ami militaire m'a demandé de venir chez lui passer le week-end près de Auch, il y aurait du "fantôme" à la clé, il avait entendu parler "des dégats de Montargis" suite à mon attaque d'entité et connaissait mon travail d'investigateur !
Il vivait seul avec sa mère dans une maison très vielle datant d'avant la guerre de cent ans. Première remarque: une entrée de la maison avait été mise sous scellés. Lorsque je pénètre dans la batisse, je me retrouve directement dans le salon ou trône une cheminée et déjà je sens des énergies à certains endroits. Les murs étaient fait de gros bloc de Pierre apparantes et des poutres au plafond. et le style un peu "Domrémy la Pucelle" la maison de Jeanne d'Arc, mais en plus grand. Les scellés ? La maison a été séparer de cette partie, mise sous scellé pour empêcher les chasseur de trésor de pénétrer dans la maison. Et on me raconte l'histoire du trésor du "Prince Noir", le fils du roi d'Angleterre, chargé de remonter vers le nord et prendre en tenaille les troupe du roi de France avec les troupes anglaises débarquées au nord-Ouest. Ainsi appelé suite à son armure noire. Le prince noir débarquait, pillait et déposaient ses trésors au fur et à mesure de ses avancées dans les maisons qui lui servirent de repos. Certaines nuits, on pouvait entendre des pas derrière le mur dans cette partie de la maison scellé. Sa mère me disait que c'était les gens qui cherchaient le trésor que le Prince noir avait déposé sous bonne garde dans cette maison et qu'il avait laissé en attendant d'y revenir après sa future victoire contre les français. Je n'ai pas eu l'autorisation d'y pénétrer. Dommage.
Mais, je n'étais pas là pour cela, mais pour un autre "problème" plus "entités". jean me dit que je passerai la nuit dans la chambre ou "l'affaire se passe" comme tous les ans. il ne me dit rien sur ce qui se passe dans cette chambre, c'est moi qui devrait le découvrir, mais cela se "passera aux environs de 01 heure du matin.
Description de la chambre : C'est une chambre moyenne environ 40 mcarré. L'entrée est directement en face de la fenêtre qu'éclairait la lune dans sa phase pleine, ce qui donnait une bonne luminosité dans la chambre. sur la gauche, une armoire très grande. A droite le lit ou je m'installe et ou j'entame une lecture en attendant l'heure H.
enfin, l'heure arriva, et je me demandais si tout cela n'était pas plaisanterie. 01 heure et je ne voyais rien quand soudain une très belle femme entra dans la pièce en tenu très légère. Blonde au cheveux long tombant jusqu'aux épaules, elle n'avait qu'une chemise de nuit transparante. Je me dis à ce moment là que Jean ne m'avait pas dit avoir une soeur et que faisait elle dans la chambre à cette heure et courant vers la fenêtre ?. en fait, Tout se passa très vite, environ une dizaine de seconde, peut-être moins. Arrivée au centre de la pièce, un homme surgit à son tour derrière elle. Là mon coeur battit très fort; Il tenait pointé vers elle un stylet, il était habillé tout de velours violet, son cou était fermé par une grande colerette blanche style henri 3 ou 4. Le pantalon un peu bouffant se terminait aux genoux où des bas blancs prenait la relève jusqu'aux petites chaussures violette, genre mocassin. Tout était fantastique en lui : autant le stylet, que son apparition ou la beauté de ses vêtements. La fille disparut dans la fenêtre et l'homme derrière elle au même endroit.
C'était magique.
Le lendemain, je racontais à jean et sa mère ma vision de la nuit et Jean m'expliqua : A la fin du règne d'Henri III, dans cette maison vivait un couple, (ou séjournait peut être) riche qui devait ce jour là se rendre dans un bal au chateau du coin. (il y en avait un à quelques km de là, très beau d'ailleur, plus forteresse que chateau) Le femme se sentant mal préféra s'excuser au près de son mari et se coucha dans sa chambre dont une porte donnait sur la fameuse chambre de la vision. l'homme parti au bal et revint plus tôt que prévu vers 01 heure du matin, il découvra sa femme dans son lit avec un amant. Il sorti un stylet et tua l'amant. La femme s'enfuya dans la fameuse chambre et se défenestra.
voila l'histoire. Ici, pas besoin de passeur.

-----------------------------------------------------------------


" Pour atteindre la vérité, il faut une fois dans la vie se défaire de toutes les opinions qu’on a reçues, et reconstruire de nouveau tout le système de ses connaissances." René Descartes
avatar
Samaya

Messages : 23
Date d'inscription : 02/03/2013
Age : 56
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fantôme: les amants maudits

Message  Admin le Lun 25 Mar - 18:01

Merci Samaya de cette histoire vraiment fantastique. Qui donne aussi pas l'envie de chercher ce trésor, mais de voir cette hantise résiduelle qui à l'air vraiment merveilleuse. Dans l'espoir un jour d'éventuellement participer à une tel occasion Wink
avatar
Admin
administrateur
administrateur

Messages : 72
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 48
Localisation : Var

Voir le profil de l'utilisateur http://www.spectralnews.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum